Politique de Confidentialite

Politique de confidentialité

Politique de Confidentialite Imozon™ s’engage à respecter le droit à la vie privée des visiteurs de son site Web. Cette politique de confidentialité explique comment nous collectons, stockons et utilisons les données personnelles vous concernant lorsque vous naviguez sur www.imozon.ma (le « Site Web »), magasinez avec nous ou nous fournissez autrement vos données personnelles. Ces conditions s’appliqueront quelle que soit la façon dont le site Web est accédé et couvriront toutes les technologies ou tous les appareils par lesquels Imozon™ met le site Web à votre disposition. Il vous fournit des détails sur les types de données personnelles que nous collectons auprès de vous, comment nous utilisons vos données personnelles et les droits dont vous disposez pour contrôler notre utilisation de vos données personnelles.

Tout d’abord, nous allons parler des bases de la politique de confidentialité en ligne d’un site Web.


Quel type de site a besoin d’une politique de confidentialité ?

Tout site Web ou service qui collecte des données d’utilisateurs, effectue un suivi des utilisateurs avec analyses, ou affiche des publicité en a besoin.


Pourquoi ces politiques sont-elles nécessaires ?

Votre politique de confidentialité en ligne explique aux utilisateurs :

  • Quelles sont les informations que vous rassemblez
  • La façon dont vous collectez ces informations
  • La façon dont vous conservez et protégez ces informations


Y a t-il une différence au niveau du type d’informations recueillies ?

Oui. La plupart des politiques sépare les informations personnelles identifiables des données non-privées.

Le National Institute of Standards and Technologie (NIST) définit les informations personnelles identifiables comme :

« Toute information sur une personne détenue par un organisme, y compris (1) toute information qui peut être utilisée pour distinguer ou retracer l’identité d’un individu, comme son nom, son numéro de sécurité sociale, sa date et son lieu de naissance, le nom de jeune fille de sa mère, ou ses données biométriques ; et (2) toute autre information qui est liée ou peut être liée à un individu, telles que des informations sur son emploi, des informations médicales, d’éducation ou financières ».

Les données non-privées sont définies comme:

« Des informations qui peuvent correspondre à une personne, un compte ou un profil particuliers, mais ne suffisent pas à identifier, contacter ou localiser la personne à laquelle se rapporte cette information. »


Les exemples comprennent :

  • Le type de navigateur
  • Les détails des plugins du navigateur
  • Le fuseau horaire local
  • La date et l’heure de chaque demande des visiteurs (par exemple l’arrivée et le départ sur chaque page Web)
  • Les préférences de langue
  • Le site de renvoi
  • Le type d’appareil (par exemple ordinateur de bureau ou portable, ou smartphone)
  • La taille de l’écran, la profondeur de couleur de l’écran, et les polices du système


Beaucoup d’utilisateurs, inquiets à l’idée de partager  ces données non-privées, utilisent des extensions pour masquer leur disponibilité. De plus, les VPN permettent d’éviter de partager certains types de données non-privées. Par exemple, un VPN peut masquer l’heure de visite du site, ainsi que le fuseau horaire local de l’utilisateur.


Politique de confidentialité Existe-t-il des conséquences juridiques si je n’utilise pas de ?

Oui. Collecter des données sans en détailler l’activité aux utilisateurs est punissable par la loi. Vous courrez aussi des risques si vous violez les conditions de votre politique en recueillant plus d’informations que ce que vous annoncez.

Ou si vous modifiez l’utilisation ou la collecte de données sans mettre à jour la politique de confidentialité.


Politique de confidentialité en ligne – modèle gratuit à utiliser

À cause de leur longueur et de leur complexité, la plupart des gens ne lisent pas les politiques de confidentialité en ligne.

Une étude a démontré qu’elles sont si volumineuses qu’il faudrait environ 30 jours de travail complet pour lire entièrement les politiques de confidentialité des sites Web que nous visitons en un an.

Aussi complexes soient-elles, elles traitent également des plus grandes préoccupations liées à Internet : la sécurité des données, la protection contre la fraude, et la confidentialité.

Et puisque les consommateurs en ligne sont de plus en plus concernés par les problèmes de confidentialité,

c’est au propriétaire du site Web de rendre la politique de confidentialité en ligne aussi claire et concise que possible. Dans l’analyse ci-dessous, nous détaillons les sections les plus importantes de ces accords et nous offrons un modèle gratuit qui facilite le jargon juridique.


Point # 1: Collecte des informations

Chaque politique devrait explicitement décrire les informations que le site recueille et ses méthodes de collecte.


Point # 2: Utilisation de l’information

Après avoir détaillé la façon dont les informations sont collectées, les politiques décrivent ensuite la façon dont les propriétaires du site Web l’utilisent.

Facebook a eu du mal avec ce message quand cette entreprise a cherché à mettre à jour sa politique de confidentialité en 2013.

La société voulait ajouter du texte à sa politique, afin de pouvoir utiliser les données personnelles de ses membres,

y compris les enfants de moins de 18 ans, à des fins publicitaires.

Facebook a finalement abandonné ce texte supplémentaire lorsque des groupes de surveillance l’ont dénoncé à la Commission fédérale du commerce.

En 2014, Facebook a sorti une version anglaise simple de sa politique de confidentialité, avec environ deux tiers de jargon juridique en moins.

Les entreprises – et leurs sites Web – qui prennent votre sécurité des données au sérieux :

  • ne vendent jamais d’informations personnelles identifiables à des tiers
  • rendent les données anonymes ou les chiffrent pour vous protéger contre les violations
  • stockent uniquement les données pendant une courte période de temps


Point # 3: En cas de E-Commerce

Pour les sites de e-commerce, la politique devrait détailler les garanties dont bénéficient les informations financières privées d’un utilisateur lors du traitement des transactions. Cela comprend les numéros de carte de crédit, de sécurité sociale, ou les informations liées au compte bancaire.


Point #4: divulgation des informations à des tiers

Le texte traitant des relations d’un site Web avec des tiers doit être clair. Idéalement, votre site ne vendra ni ne partagera des informations personnelles identifiables,

sauf si il y a une raison juridique vous y contraignant. Il devrait aussi détailler ce que votre entreprise fait des données non-privées.


Point # 5: Sécurité et suivi de l’information

Les meilleures politiques de confidentialité d’aujourd’hui mettent en évidence la sécurité de l’information et le détail de l’utilisation des cookies.

Google a enduré des problèmes de politique de confidentialité l’année dernière à cause de ses cookies. Le « Information Commissioner’s Office » du Royaume-Uni a forcé le géant d’Internet à inclure des informations sur qui peut recueillir des « identifiants anonymes » – similaires aux cookies – et sur l’utilisation de ces données par l’entreprise.


Point # 6: Méthodes de désabonnement

Chaque politique de confidentialité en ligne devrait indiquer comment un client peut se désabonner des communications non désirées.


Point  # 7: Consentement

Une politique de confidentialité en ligne standard indique que les utilisateurs acceptent ladite politique tout simplement en utilisant le site.